Wake up


Article remis en ligne, datant de Juin 2016. 

Islah - Réforme

calligraphy islah arts of zaman.JPG
 

Islah - Réforme

On dit que seul les imbéciles ne changent pas d'avis. Mais que dit-on des gens qui ne changent pas? Que pourrai-t-on dire de celui qui se réveille chaque jour dans le même état et se couche encore ainsi? Est-ce de la simplicité d'esprit, un confort duquel on ne veut pas sortir, ou de la peur? Oui, le changement fait peur. Mais bien avant le changement est une étape encore plus effrayante, celle de la remise en question. Le changement qui découle de la force des évènements ne nécessite aucun effort ni aucun courage. C'est encore une fois un laisser-aller, on suit le cours de sa vie, pas plus, pas moins... Le changement qui vaut la peine que l'on se penche dessus lorsque l'on parle de réforme est celui qui est le résultat d'une réflexion, d'une remise en question. C'est une envie d'évoluer, une volonté de tout balayer du revers de la main et faire table rase d'un passé où l'on a cru se connaître, où l'on a cru se savoir, où l'on a cru se comprendre. Il est clair qu’il faut un certain degrés d'humilité pour pouvoir se regarder en face et se dire "tu as besoin de devenir meilleur". Il faut un degrés encore plus immense de courage pour se dire "tu vas essayer de devenir meilleur". Et il y a des moments dans une vie, dans une année, certains jours, comme ceux-ci (jours du mois de Ramadan, pendant lesquels cet article a été écrit, Ndlr), où la remise en question est plus facile et il faut savoir les saisir. Ces moments où l'âme est calme et ne se bat pas contre l'ego qui lui souffle chaque jour à l'oreille que tout va bien. "Moi? Meilleur? Changer? Pourquoi? Je ne suis pas une mauvaise personne, et je suis déjà bien meilleur que X. Changer pour quoi? Pour qui...? Améliorer quoi? Je suis très bien comme ça." Attention au contentement de soi. À cette idée que parce que nous ne sommes pas des monstres nous somme déjà bien lotis, à la satisfaction d'être "déjà" une bonne personne. Le but n'est pas de se comparer à ce que l'on entend par "bonne personne". Le but est de grandir, d'évoluer, et ce quoi qu’il en soit et qui que nous soyons. Aussi noble soit-on. Le but est d'accepter le fait que oui, nous avons besoin de renouveau dans notre vie, et de prendre un nouveau souffle. Quelle triste vie celle de l'homme qui se laisse aller au gré du vent sans reprendre le contrôle de sa personne.

 

Aquarelle: freepik.com

Calligraphie: Samia - Arts of Zaman